Rechercher
  • Admin

Vaccination Covid-19 : des avancées se profilent ENFIN grâce à notre mobilisation!



GRÂCE À LA MOBILISATION EXEMPLAIRE DE LA FNI, depuis hier (jeudi) des avancées se profilent sur la vaccination et des verrous sont peut-être en train de sauter.


🔴En attendant une réponse claire et définitive, il nous faut maintenir la pression car pour l’instant, la HAS n’est toujours pas disposée à donner son accord à un protocole nous autorisant à vacciner en toute autonomie !


ALORS CONTINUEZ L’ACTION ‼️

👩‍💻Continuez de copier coller notre article https://bit.ly/3ciaqHG

👨🏻‍💻 Envoyez-le à la HAS >>> contact.equipe@has-sante.fr


Les #syndicats fni de la région Occitanie maintiennent leur mobilisation.

Qu'on se le dise : nous ne lâcherons rien parce que, ce que nous réclamons est LEGITIME.


Ce que nous voulons, c’est pouvoir vacciner nos patients chez eux en toute autonomie et non pas en équipe mobile ou encore sous la responsabilité d’un tiers.

NOTRE OBJECTIF EST CLAIR : sanctuariser le domicile et l’infirmière de famille. Ne doivent y intervenir que les professionnels de santé choisis par le patient.


Voici, en région, le courrier envoyé par Jean-François Bouscarain (FNI), actuel Président de l'URPS Infirmiers Libéraux.


"Monsieur Pierre Ricordeau,


Je viens vers vous car je souhaite me faire l’écho de milliers d’Infirmiers qui ne comprennent toujours pas pourquoi nous ne sommes pas complétement intégrés dans le schéma vaccinal. Le seul fait que la HAS tergiverse pour élargir nos compétences à la prescription et faciliter la vaccination à domicile, crée un malaise au sein de la profession que je n’ai jamais connu en 20 ans d’activité syndicale. Dans le même temps, la presse étale ostensiblement l’ouverture de la vaccination à d’autres corps professionnels, hors ou dans le champ de la santé.


La fatigue, doublée d’une période de grande incertitude collective, n’aide pas et j’ai des troupes qui m’indiquent que la profession serait sur le point de se démobiliser des centres de dépistages, et de vaccinations etc. Je ne vous cache pas mon inquiétude, je voulais vous en faire part.


Les IDELS sont allés au combat dès les premiers jours du mois de Mars, elles ne comprendraient pas d’être écartées de la stratégie de vaccination. C’est un peu comme si vous demandiez à un cancérologue qui a suivi tout le parcours clinique d’une patiente de ne pas lui-même se charger de l’opération, « dernier acte libératoire et salvateur ».

Pouvez-vous relayer mes craintes auprès de vos contacts au Ministère ou de la HAS ?

Le positif m’anime et je suis par ailleurs très satisfait que notre région puisse s'enorgueillir de la réalisation de plus de 15 000 visites sanitaires en moins de 2 mois de fonctionnement à travers notre outil numérique Inzee.care. J'en appelle à votre diligence, sur le premier point.


Recevez, Monsieur le directeur, mes salutations distinguées.


Solidairement ,


Ca y est ?


Notre message a-t-il porté ses fruits? La réponse en image, ci-dessous :





💟 Les idel, plus indispensables que jamais❗

💟Retrouvez nous sur le site : idel-occitanie.fr

➡️ du 31 mars au 7 avril midi, votons tous fni en Occitanie ❗😉


#URPSFNI #URPSIDEL #URPSFNIAVENIR #URPSFNIVALEUR


45 vues0 commentaire